VERA ICONA (L'image vraie)

ONTOLOGIE,POETIQUE ET MISE EN SCENE DE L'IMAGE :
UNE RECHERCHE ARTISTIQUE

Vera Icona est un projet de recherche sur la mise en scène de l’image dans le spectacle vivant et sa signification dans la société contemporaine. 

L’image, en tant que medium, est peut-être le plus grand bouleversement formel du théâtre au 21ème siècle. Si l’image-medium envahit les plateaux, elle est surtout messagère de sens, image symptôme pour reprendre les termes du philosophe Georges Didi Huberman. Symptôme non pas d’une maladie, mais bien symptôme d’une époque, d’une société qui se déploie dans une prolifération d’images quotidiennes. 

Que révèle cette image symptôme mise en scène par les créateurs contemporains? 

Depuis 2002, je développe un laboratoire de recherche sur l’image au sein de ma pratique artistique proteïforme : mise en scène de l’image dans mes propres créations scéniques, scénographies visuelles et créations vidéo pour d’autres créateurs, réalisation de films et documentaires de création, installations multimédia et performances immersives. A travers ces différentes formes, je cherche à développer la dramaturgie de l’image, en l’inscrivant résolument dans une recherche qui laisse toujours le sensible  dominer le medium. La dimension poétique de l’image guide cette recherche.

Aujourd’hui, je souhaite mettre en mots cette recherche et créer des oeuvres dédiées à cette problématique. 

Une cartographie subjective et personelle de l’utilisation de l’image sur scène constitue le point de départ de ce travail. Six continents (évolutifs) sont identifiés.

image sans l’image  / Les iconoclastes 

image poème / Les poètes

image cinéma / Les cinéastes

image télévision / Les voyeurs 

image narration / Les conteurs

image temps /  Les scientifiques

Pour chacune de ces catégories, le projet Vera Icona explore trois axes de recherche :
- une analyse de l’écologie des images sur scène pour en comprendre le contexte social et philosophique,
- une détermination des symptômes portés par les images,  
- une mise en scène des analyses précédentes sous forme d’une série de spectacles, films et performances permettant une perception sensible des symptômes liés à cette nouvelle esthétique de l’image-medium dans notre société.

Les formes artistiques présentées (films, installations, ateliers, performances, spectacles), inspirées par les « continents » identifiés s’appuient sur des textes théoriques et poétiques, des interviews avec des chercheurs, historiens, philosophes , des experiences arts/sciences/multimédia, une écriture plurielle. 

L’installation performance intitulée  Vera Icona (Les scientifiques) constitue la première réalisation artistique de cette recherche. 

Elle est développée avec la chercheuse en informatique Michèle Gouiffès du Limsi/CNRS Paris Saclay en partenariat avec le LadHyx Ecole Polytechnique. Ce volet est lauréat de La Diagonale Paris Saclay 2017. Il sera développé en résidence de création au Théâtre Roublot à Fontenay sous bois et présenté au Festival Curiositas en 2018.

Le projet Vera Icona est accueilli en résidence à La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon en février/mars 2018.